Quel est le meilleur réseau d’affaires à Lyon ?

Le BNI ou Business Network International est une stratégie qui est destinée à rassembler des experts, des cadres et des dirigeants d’entreprise pour des échanges dans différents domaines. Ces interactions renforcent leurs compétences et leur offrent une opportunité de formations en marketing relationnel. Ce dernier est indispensable dans la mesure où il donne plus de visibilité aux entités et leur garantit un chiffre d’affaires optimal.

Les avantages qui poussent à intégrer les clubs

La formule BNI offre plusieurs avantages qui attirent de nombreux professionnels. En effet, elle permet d’instaurer entre associés des rapports de confiance tout en prodiguant des conseils en matière de business. Les véritables raisons qui peuvent inciter quelqu’un à adhérer au BNI sont entre autres, la consolidation de l’entente entre les concernés. Des experts vont travailler avec vous, tout en vous aidant à trouver des réponses à vos interrogations. Grâce aux techniques de marketing relationnel développées sous forme de soutiens, les chefs d’entreprise pourront agrandir leur marché. Les réunions contribuent également à renforcer le rayonnement des sociétés et donnent l’occasion d’entrer en contact avec des spécialistes d’autres domaines pour des échanges. Par ces séances, le membre aura la possibilité de bénéficier de formations, en vue de parfaire son business.

Plusieurs autres raisons peuvent inciter les dirigeants des sociétés à adhérer aux unions des professionnels. En effet, elles permettent de faire la découverte de plusieurs leaders d’entreprise. Ces instants favorisent la consolidation des rapports entre eux et l’acquisition de compétences requises. Ils facilitent l’élargissement du portefeuille client et des partenaires. Les participants boostent leur business et ouvrent de nouvelles perspectives. On note un fusionnement de clubs de cadres. En France, on estime à près de 10 000 le nombre d’associations créées à cette fin. À Toulouse, on répertorie environ 40 ligues de spécialistes.

Par ailleurs, le BNI est originaire des États-Unis. Il aide les entreprises grâce aux formations à se développer et à accroître leurs chiffres d’affaires supplémentaires.

Quelques exemples de clubs

Comme exemple de club de leaders d’entreprise, on peut citer le Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise (CDJ). C’est une association qui vise à consolider le savoir-faire de ses partenaires. Les échanges commerciaux ne sont nullement autorisés entre eux. Le CDJ comprend près de 4 500 participants partagés entre 117 ligues départementales ou régionales. Pour faire partie de ces clubs, l’intéressé doit être âgé de 45 ans et doit assister à un stage de préparation en vue de son intégration dans le groupe. Cette formation dure généralement une demi-journée. Cependant, les membres de ce club doivent verser annuellement une somme de 1 500 euros sous forme de cotisation.

Vous avez également le club des chefs d’entreprise ou club affaires Lookmanbiz qui est bien présent à Lyon. Si depuis le confinement de 2020, ils se réunissaient en visioconférence, ils tiennent actuellement leurs réunions avec la présence physique de leurs membres. Ils cherchent à renforcer les relations humaines et à approfondir les compétences de leurs collaborateurs. Installés dans le Café Jouve Clos, les membres organisent des séances de discussions et d’échanges fructueux 2 fois dans le mois. Pour l’essentiel, le socle de cette union repose sur l’homogénéité, la cohérence et les meilleures stratégies d’entrepreneuriat. Elle repose aussi sur la bonne marche des sociétés grâce aux instructions des experts. Il faut noter par ailleurs que des femmes chefs entreprises s’intéressent à ces clubs qui permettent de booster leur chiffre d’affaires.

Le BNI, un instrument pour les entrepreneurs

Le BNI ou Business Network International est une stratégie qui sert à soutenir les spécialistes, techniciens et ingénieurs. Ainsi, il construit une chaîne performante qui contribue au renforcement du chiffre d’affaires des entrepreneurs. Il est un outil approprié dont l’objectif est de fructifier les activités d’une entreprise. Il s’adresse principalement à l’artisanat, aux professions liberales et aux chefs d’entreprise qui cherchent à renforcer leurs activités professionnelles. Les tpe pme commencent également à intégrer petit à petit cette méthode. Le BNI utilise une stratégie de marketing très efficace pour booster et rentabiliser les activités. Il instaure un cadre de concertation, d’échanges d’idées et de pensées, tout en consolidant les rapports entre les différents participants. Il satisfait les exigences d’accroissement recherchées par les entreprises, grâce aux réunions qui font progresser leur business.

BNI est un outil qui repose sur une collaboration mutuelle qui débouche sur un renforcement de liens entre les différents chefs d’entreprise. Il est bien entendu présent dans presque tous les continents, plus précisément dans 170 pays. Les participants de ces clubs sont au nombre de 270 000 partagés dans 6 730 groupements. Ces derniers sont formés de 35 à 40 professionnels de spécialités différentes. Chaque corps de métier est doté d’un délégué qui est son émissaire. Le BNI est le numéro un mondial en matière de conseil pour business. La multiplicité des spécialités présentes dans les associations renforce les interventions des uns et des autres.

Les cercles de professionnels tiennent des rencontres organisées, suivies et constantes. Cette méthode raffermit l’entente au sein du groupe et permet à chacun de se faire une idée sur le métier de son prochain. Toutefois, le droit affaires doit être pris en compte par les cadres dans leurs relations. En effet, c’est un ensemble de directives qui concernent les entreprises. La discipline aide à étudier les rapports entre les sociétés et l’environnement des affaires. Faire partie d’une communauté BNI donne l’opportunité de booster le chiffre d’affaires de sa société et d’entretenir des relations de collaboration avec d’autres membres réseau. Ces séances donnent la possibilité de comprendre les manières du marketing relationnel. Ainsi, la maîtrise de ces pratiques permet aux participants d’agrandir leur réseau de clients.

Le BNI Lyon

BNI Lyon a été créé en 2010. Il est formé de 500 collaborateurs qui sont partagés entre une quinzaine de ligues. Il donne naissance à un reseau professionnel. Ses participants se sont partagés en 2021, une somme colossale de 14 millions d’euros comme chiffre d’affaires complémentaire. Ce dernier est le résultat des séances de concertation et de conseils menées par les spécialistes. Par ailleurs, il faut préciser que les rencontres ont lieu le même jour, chaque semaine et dans la matinée. Elles démarrent à partir de 7 heures et prennent fin à 8 heures. C’est autour d’un petit-déjeuner que se déroulent ces échanges. Ces derniers peuvent être considérés comme des instants de mise en relation qui ouvrent de nouvelles perspectives en matière de business.

Les appuis ou conseils qui ont été partagés l’année passée sont estimés à 7 000. Par ailleurs, le BNI Lyon cap croissance est un ensemble de plusieurs cercles de professionnels. C’est un large réseau pour tout chef d’entreprise dans lequel les associés sont bénéficiaires de plusieurs types de formations en marketing relationnel. Des propositions d’apprentissage sont monnaie courante dans ces rencontres de cadres d’entreprises.

Réunions des professionnels et participation des invités

Le BNI est un réseau mondial d’affaires qui consolide les compétences, le savoir et le savoir-faire de ses collaborateurs, grâce aux séances de discussion. Ce sont des moments d’appui destinés à renforcer les techniques de marketing relationnel. Pour ce faire, chaque collaborateur devra apporter des détails importants sur sa société et sa profession. Ils feront également à tour de rôle un exposé sur leur boîte et les emplois pratiqués. Grâce aux conseils et aux appuis qu’ils se donnent mutuellement, le procédé permet à tous les participants de parfaire leur business. Cette stratégie est efficace pour convertir près de 40% des prospects en clients.

Pour devenir membre d’un cercle, il faut commencer par être un invité durant une séance d’échanges. Le concerné devra coopérer en participant aux rencontres des experts. À la fin des séances, les membres du reseau affaires apporteront des réponses aux questions posées par l’invité. Il lui sera remis un document à compléter en vue de solliciter un poste. Le groupe donnera suite à cette demande formulée par l’invité pour son intégration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *